Fabrication d'une corde

Fabrication d'une corde

 

La fabrication d'une corde est une opération relativement simple, mais qui nécessite d'avoir été pratiquée une ou deux fois et qui peut bénéficier de quelques petits "trucs". Cet article vous propose une méthode éprouvée de création d'une corde, sachant que chacun a ses propres habitudes et qu'il en existe donc d'autres.

En revanche cet article ne vous précisera pas quel matériaux utiliser ni quelles caractéristiques choisir pour sa corde. Ces éléments dépendent de sa configuration. Sachez pour information néanmoins que la corde produite durant la création de cet article est en corde "BCY 8125" et contient 13 brins.

Les principales étapes de la création d'une corde sont les suivantes :

  • Réglage de la longueur sur le métier à corde
  • Création du corps de la corde
  • Création du tranchefil des poupées
  • Essai sur l'arc
  • Création du tranchefil central
  • Création des points d'encochage

Avant toute opération, mesurez dans un premier temps votre band, après avoir tendu votre arc et fait claquer quelques fois votre corde. Idéalement vous mesurez régulièrement votre band en milieu de séances d'entraînement.

Réglage de la longueur sur le métier à corde

La longueur de votre corde est importante. Trop petite, le band de l'arc sera trop important et la corde inutilisable. Trop longue, il faudra la vriller plus que raisonnable (> 40 tours) et la corde perdra en fermeté rendant le tir imprécis.

Utilisez votre corde actuelle et dévrillez-la en comptant le nombre de vrilles. Un fois le métier à corde bien installé (éventuellement à l'aide de serre-joints), placez votre corde sur le métier. Si votre corde était très vrillée (>40 tours), il faut enlever un peu de longueur : ne tendez pas votre corde de façon importante. Si votre corde était très peu vrillée (<10 tours), il faut ajouter de la longueur : tendez votre corde au maximum.

Création du corps de la corde

Une fois l'ancienne corde ôtée, vous pouvez démarrer la création du corps de votre corde. Attachez une première extrémité en réalisant un "Z" de façon à ce qu'une partie supplémentaire de corde puisse être prise dans le tranchefil des poupées.

Réalisez alors autant d'allers-retours sur le métier à corde que de nombre de brins souhaité. Il n'est pas nécessaire de tendre la corde de façon importante, mais faite en sorte d'avoir une tension régulière afin que tous les brins puissent travailler de façon identique lors de votre tir.

Une fois vos allers-retours effectués, attachez l'autre extrémité de la corde de manière à faire également un "Z" avec la corde. Une fois le corps réalisé, vérifiez que le nombre de brins est bien celui que vous souhaitiez, et vérifiez que la tension entre les brins est grosso-modo identique.

    

Création du tranchefil des poupées

Il convient maintenant de créer le tranchefil des deux poupées. Plusieurs méthodes sont possibles : tranchefil recouvrant ou pas les poupées de corde, voire gaine en téflon. Votre tranchefil peut recouvrir l'ensemble de la poupée : cela permet d'éviter le risque d'une rupture de brin si la poupée de votre branche est exagérément rugueuse, mais rend la création du tranchefil plus complexe et fait perdre de la vitesse à vos branches (car corde plus lourde). Une alternative consiste à recouvrir la poupée de corde d'une gaine thermoretractable. Je me contente personnellement de tranches-fils non recouvrant.

Toute la spécificité de la création d'un tranchefil tient au démarrage à la finalisation du tranchefil. Cette opération est compliquée à expliquer et je pense préférable que ceci vous soit montré directement. Le principe est de faire en sorte que faire passer les extrémités sous le reste du tranchefil afin de créer un système autobloquant. Vous pourrez trouver des explications sur la création d'un tranchefil sans difficulté sur Internet. Je me permets également de copier sur le site un article et de proposer ci-dessous une vidéo, que j'estime tout deux de bonne qualité :

http://www.youtube.com/watch?v=rpIFt82KKFY

Pensez ici à ajouter à vos brins, les deux extrémités de corde qui forment les deux "Z" afin que les tranches-fils serrent au mieux la corde : la corde ne tient que grâce à ces tranches-fils, pensez-y.

  

  

Je vous propose en revanche deux petits trucs importants pour éviter que votre tranchefil ne se délie :

  • Le tranchefil doit TOUJOURS être réalisé de façon à ce que le sens de la corde du tranchefil soit inverse au sens de vrillage de la corde. Si ce n'est pas le cas, la corde desserrera le tranchefil en se dévrillant.
  • Bloquez vos deux extrémités de tranchefil en les brûlant avec un briquet et en appliquant un petit point de colle cyanolit.

Essai sur l'arc

Le corde est maintenant bien avancée et il convient de la monter sur votre arc. Mesurez votre band actuel, puis vrillez votre corde de façon à retrouver un band plus grand de quelques millimètres que votre band habituel. Deux points : pensez bien à vriller dans le sens inverse de votre tranchefil, et sachez qu'il faut entre 10 et 15 tours pour gagner 1cm de band. Tendez votre corde, claquez-la, mesurez à nouveau votre band. Recommencez l'opération jusqu'à obtenir un band un peu plus grand que votre band habituel.

A la fin de cette opération, votre corde aura un nombre de vrilles à peu près stable. L'idéal sera d'avoir environ 20 à 30 vrilles.

Création du tranchefil central

Il convient maintenant de réaliser le tranchefil central, toujours dans le sens inverse du sens de vrillage de votre corde. Vous pouvez utiliser votre ancienne corde pour trouver la bonne taille. Sachez qu'un tranchefil trop long alourdi votre corde et ralenti le travail de vos branches, et d'un tranchefil trop court risque de ne plus faire barrière entre la corde et votre protège-bras.

Création des points d'encochage

Il vous reste à faire les points d'encochage. Vous pouvez utiliser des cercles en laiton, mais ma préférence va à l'utilisation d'un morceau de corde en fast-flight, avec lequel on fera quelques tours sur le tranchefil et que l'on rigidifiera avec de la colle cyanolit.

Voilà, votre corde est réalisée et opérationnelle. Idéalement vous déciderez de faire votre corde en présence d'une personne ayant un peu d'expérience sur le sujet, et avant que votre précédente corde ne deviennent inutilisable.

You have no rights to post comments